LOGO

LOGO
AFRICA EXPLORATION

mardi 16 août 2016

LA DELOCALISATION DES ELEPHANTS DE LIWONDE

Avec notre dernier groupe nous avons eu le privilège de pouvoir observer les opérations de délocalisation des éléphants.
Pourquoi délocaliser des éléphants ? Pour éviter au parc une surpopulation qui nuirait à l'écosystème. Les éléphants qui n'ont pas de prédateurs naturels se reproduisent vite dans des environnements où la nourriture et l'eau sont présentes.
Consommant environ 250 kg de végétaux par jour, l'augmentation de leur nombre pèse sur l'environnement au détriment des autres espèces et parfois des populations qui voient leurs plantations et potagers détruits par les pachydermes. Destruction et braconnage deviennent alors courants;


L'opération qui se déroule aujourd'hui au Malawi est une grande première. Cette opération est organisée par une équipe spécialisés de Sud-Africain qui déploient des moyens colossaux pour mener à bien cette mission.
La problématique posée par les éléphants en Afrique se résume à la constatation que les éléphants sont en en danger à l'échelle du continent mais en surpopulation dans les parcs.

Les étapes de cette délocalisation sont les suivantes :
Dans un premier temps des hélicoptères, repèrent les familles et les rabattent vers les véhicules de travail.


La famille complète des éléphants ciblés est ensuite anesthésiée, surveillée par des spécialistes et des vétérinaires avant d'être hissée dans des camions de reveil. Une fois réveillés les éléphants seront immédiatement transportés à 400 kms au nord dans la réserve N'KOTAKOTA.


                          



Les familles ainsi transportées, s'acclimateront en quelques semaines. Après les familles, comportant des femelles et des jeunes éléphants,des mâles seront également transportés. La prévision est de transférer environ 500 éléphants de LIWONDE et MAJETE vers N'KOTAKA.

L'arrivée des éléphants dans leur nouvel environnement

En notre qualité de Tour Operator animalier cette opération nous réjouit, car la délocalisation des éléphants est complexe. Elle suppose d'abord de gros moyens (très onéreux), la possibilité de transfert d'un parc à l'autre à des distances raisonnables car les éléphants ne sont pas faciles à transporter en nombre.

Ces conditions étaient réunies au Malawi, dont le gouvernement souhaite revoir la gestion des parcs et favoriser le tourisme animalier.
Une belle expérience vécue par nos voyageurs.
Une opération que nous allons suivre tout au long de l'été puisque les transferts sont prévus pour durer environ 8 mois. A suivre.....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires